Les 

PUNAISES

C’est quoi une punaise ?

Vous pensez peut-être à la punaise de lit mais seules 2 espèces sur plus de 1360 en France sont principalement responsables de piqûres chez l’être humain. Vous ne le savez peut-être pas, mais vous en connaissez au moins une autre : le Gendarme, qui se rapproche plus de notre sujet d’étude ! Leur taille varie d’à peine 2 mm à près de 7 cm.

Les punaises, comme les autres Hémiptères, se nourrissent de substances liquides à l’aide d’une paille pointue. Elle leur sert à piquer leur nourriture dans laquelle elles injectent une salive digestive. Une fois la substance liquéfiée, elles peuvent ainsi l’aspirer. La plupart d’entre-elles se nourrissent de plantes mais certaines sont prédatrices.

Les punaises se distinguent des autres Hémiptères par leurs ailes antérieures constituées d’une partie rigide : la corie et d’une partie souple et transparente : la membrane. C’est pour cela qu’on les appelle les Hétéroptères du grec “hétéro-” qui signifie “différent” et “-ptéron”, “aile”.

Pourquoi s’intéresser  aux Punaises ?

Pour de nombreuses raisons ! Tout d’abord c’est un groupe très diversifié, avec des espèces aux couleurs, formes, tailles, écologies et biologies variées, ce qui les rend passionnantes à étudier. Ensuite, chacun y trouve son compte quel que soit son niveau : les grandes et colorées sont généralement faciles à identifier mais il existe aussi des espèces nécessitant un examen sous loupe binoculaire. C’est un groupe sous-prospecté et dont il reste par conséquent beaucoup de choses à découvrir, de quoi révéler votre âme d’explorateur. Enfin, si les prospections sont souvent plus fructueuses en été, il est aussi possible de rechercher beaucoup d’espèces en hiver. Bref, vous ne vous ennuierez pas !

Quelques punaises de notre région

geocoris_megacephalus_marie_lou_legrand
Geocoris megacephalus
IMG_20210801_190901_767_metatropis_rufescens_thealie_dhellemmes
Metatropis rufescens
p1180684_corythucha_ciliata_thealie_dhellemmes
Corythucha ciliata
P5240859_ischnodemus_sabuleti_thealie_dhellemmes
Ischnodemus sabuleti
P5294968_nepa_cinerea_thealie_dhellemmes
Nepa cinerea
P6092150_dicranocephalus_albipes_thealie_dhellemmes
Dicranocephalus albipes
P6151113_dictyla_convergens_juv_thealie_dhellemmes
Dictyla convergens
P6282573_pyrrhocoris_apterus_thealie_dhellemmes
Pyrrhocoris apterus
P7042747_coranus_subapterus_thealie_dhellemmes
Coranus subapterus
P8100054_zicrona_caerulea_thealie_dhellemmes
Zicrona caerulea
P8100345_nezara_viridula_thealie_dhellemmes
Nezara viridula
P8116357_eurydema_ornata_thealie_dhellemmes
Eurydema ornata
p8187449_myrmus_mirmiformis_thealie_dhellemmes
Myrmus mirmiformis
P8288165_camptopus_lateralis_juv_thealie_dhellemmes
Camptopus lateralis
P8308800_chorosoma_schillingii_thealie_dhellemmes
Chorosoma schillingii
P9032904_elasmucha_grisea_juv_thealie_dhellemmes_thealie_dhellemmes
Elasmucha grisea

Qu’est-ce que le réseau Punaises et comment le rejoindre ?

Parce que plus on est de fous, plus on rit et plus on enrichit les connaissances ! Un réseau Punaises s’est constitué au sein du GON en 2017 sous l’impulsion de Marie Lou Legrand. Le but est de partager ses observations, s’entraider pour les identifications et passer de bons moments ensemble lors des sorties proposées par les bénévoles. Afin de faciliter les échanges, vous pouvez rejoindre la liste de discussion GON – Picardie Nature en vous y abonnant gratuitement en cliquant ici.

Depuis 2019, le réseau Punaises du GON est animé par Théalie Dhellemmes. N’hésitez pas à la contacter en remplissant le formulaire pour toute question sur les activités du groupe.

Parce que la mise en commun des informations est essentielle pour progresser dans la connaissance, saisissez vos observations dans la base de données SiRF.

Juvénile de Palomena prasina

Le saviez-vous ?