Les 

MAMMIFERES

Parmi les 150 espèces de Mammifères que l’on trouve en France, 83 sont présentes dans les Hauts-de-France. Cette diversité s’explique par la présence de la mer, par la diversité des milieux et par l’existence de microclimats.

On retrouve ainsi sur ce territoire 3 groupes d’espèces aux particularités marquées : les mammifères marins (cétacés et phoques), les mammifères volants (chauves-souris) et les mammifères terrestres.

Un réseau d'observateurs autour des mammifères

Capture d’une vidéo de chevreuil
à l’aide d’un piège photo

Hormis quelques espèces connues du grand public comme le Chevreuil, l’Ecureuil roux ou le Hérisson, la plupart de nos mammifères sont discrets et difficiles à observer.

L’un des objectifs de ce réseau est de recenser les espèces par le biais de différentes méthodes. Cela permet l’élaboration d’un atlas* des Mammifères des Hauts-de-France pour la période 2010-2022 en collaboration avec la CMNF et Picardie Nature. Un site internet est dédié à ce projet. Le GON coordonne ou participe à des études spécifiques sur certains Mammifères (Lérot, Blaireau, Écureuil, Muscardin, etc.) et relaie les enquêtes nationales (Crocidures, Putois d’Europe, etc.) auprès de ses adhérents.

Afin de former ces derniers et de les accompagner, des sessions d’initiation à la mammalogie et de prospection sont organisées chaque année.

* un atlas, c’est une mise à jour des connaissances sur un groupe d’espèces donné, pendant une période et sur un territoire définis.

Le déclin des mammifères

Dans les Hauts-de-France, les Mammifères subissent des pressions anthropiques importantes et très variées. Survolez les traces pour en découvrir quelques exemples :

Toutes ces menaces justifient des actions de sauvegarde de la part du GON et de ses partenaires  qui visent prioritairement les espèces à enjeu majeur de conservation (Chat forestier, Castor d’Eurasie…). L’élaboration d’une liste rouge des Mammifères, la veille législative et les actions en justice, l’accompagnement de gestionnaires d’espaces naturels… autant d’actions que nous menons.

Pour les accomplir, la mobilisation de bénévoles est indispensable. Donc n’hésitez pas à contacter l’animateur du réseau d’observateurs, Arnaud BOULANGER, en remplissant le formulaire suivant :

Les captures vidéos fonctionnent aussi la nuit !
Voici une Martre des pins.

Des activités... pour un atlas

DSC_0330
Prospection en équipe
L'organisation de sorties collectives permet d'orienter les observateurs sur des zones peu prospectées.
DSC_0338
Pelotes de rejection
Non ceci n'est pas ce que vous croyez ! Ce sont des pelotes de rejection* de Faucon crécerelle, grand consommateur de rongeurs.
*boulettes de régurgitation
DSC_3283
Analyses de pelotes de rejections
L'analyse du contenu des pelotes permet de savoir ce que les rapaces ont mangé, et donc de déternimer les espèces de micro-mammifères présentes.
DSC_3286
Crâne de Campagnol
Une fois que la pelote décortiquée, nous pouvons y trouver des crânes et des mandibules qui permettent de déterminer les espèces précises.
DSC_3132
Recherche des traces et indices
Pommes de pin trouvées au pied d'un résineux. Elles constituent un indice de présence d'une espèce. Il n'est pas toujours nécessaire de voir l'animal !
DSC_0342
Recherche d'indices de présence
Les bénévoles ont trouvé un réfectoire* de Campagnols terrestre forme aquatique.
*zone de nourrissage
DSC_3208
Trouvé mort
Rassurez-vous, nous ne tuons pas les mammifères. Ceci dit, les cadavres sont des moyens de confirmer la présence de certaines espèces de nature plutôt discrètes, difficiles à détecter autrement.
DSC_3251
L'amour est dans le pré
Deux adhérents sont partis à la recherche d'indices de présence laissés par le Campagnol fouisseur ou la Taupe d'europe. ils sont surveillés de près par deux bovins.
DSC_3352
Capture d'un micro-mammifère
Il existe des pièges permettant de capturer vivant des petits mammifères et de les déterminer avant de les relâcher dans la nature.
DSC_4932
Stylo 4 couleurs
Non, regardez un peu plus précisément cette photo ! Il s'agit d'une empreinte de Raton laveur.
DSC_9245
Pose de piège photo
Des pièges photos posés à des endroits stratégiques permettent de filmer ou photographier des espèces particulièrement discrètes.
DSC_0237
Song Meter SM4
Ce petit boitier enregistre automatiquement les ultrasons émis par les chauves souris. Les données sont ensuite analysées sur ordinateur pour identifier les espèces.
DSC_4780
Pettersson ou batbox
Rassurez-vous, ceci n'est pas sa température corporelle. C'est un boitier qui permet une écoute directe des ultra-sons émis par les chauves souris.

Le saviez-vous ?