• Contacts

Responsable : Arnaud BOULANGER

Centrale, observations générales, homologation.

Programmes particuliers :

  • Chiroptères : Vincent COHEZ  – Courriel : vs.cohez@free.fr
  • Mammifères marins : poste de responsable à pourvoir.
    Merci d’adresser votre candidature à contact@gon.fr
  • Actualités & animations

Pour accéder aux actualités, cliquez sur l’article de votre choix.

Pour plus d’actualité, cliquez ici.

  • Présentation

Le groupe « Mammifères » du GON a pour but d’améliorer les connaissances sur les mammifères terrestres et marins du Nord – Pas-de-Calais et de participer à leur sauvegarde. Cela se traduit par :

  • la réalisation d’un second atlas de répartition des mammifères dans le Nord – Pas-de-Calais après le premier publié en 2000 par Fournier A. (Coord.) ;
  • la réalisation d’études ciblées sur des espèces à enjeu de conservation et/ou mal connues (voir rubrique « programmes ») ;
  • la contribution aux enquêtes nationales ;
  • des sessions de formation des naturalistes bénévoles à la reconnaissance des espèces ;
  • des prospections de terrain et des sessions d’analyse de pelotes de réjection ;
  • une veille législative, la sensibilisation et la mobilisation du public en faveur des mammifères et en particulier ceux classés à tort « nuisibles » ;
  • la participation à des actions collectives.

Renard roux

  • Programmes

Le GON mène en partenariat avec la Coordination mammalogique du nord de la France un suivi régional du Muscardin.
Ce petit rongeur est en effet très peu connu et semble menacé. Des inventaires de terrain et des suivis de nichoirs sont donc entrepris afin d’en savoir un peu plus sur cette espèce et de proposer à termes des mesures de sauvegarde.

Vous pouvez consulter la synthèse du suivi de 2012, cliquez ici

Vous aussi, vous pouvez participer à l’enquête sur votre commune… Pour cela, rien de plus simple : il suffit de recueillir les noisettes rongées au sol sous les noisetiers, de les prendre en photo sous différents angles et de nous faire parvenir vos photos.

En effet, le Muscardin laisse des traces typiques sur les noisettes qu’il a consommées : trou bien circulaire, bord interne du trou sans trace de dent alors que le bord externe est marqué de petites traces de dents (voir photo).

A l’instar du Muscardin, le Lérot fait l’objet d’un suivi régional et même transfrontalier. Cette espèce encore commune il y a quelques années semble accusé un déclin. Il est cependant difficile d’évaluer les tendances des populations.

Pour cela, le GON a posé et suit des nichoirs spécifiques en région. Les observations recueillies par les observateurs et le public constituent également de précieuses sources d’information.

Vous pouvez consulter la synthèse du suivi de 2012, cliquez ici

Vous pouvez également participer au suivi des nichoirs qui a lieu chaque année. Pour cela, contactez le coordinateur régional

  • Atlas

Qui fait un état des lieux des connaissances pour la période 1978 –  1999 (Fournier A. [coord.], 2000).

Les observations qui sont recueillies chaque jour par les observateurs et par les partenaires du GON sont enregistrées dans la base de données SIRF et permettront d’actualiser les connaissances et devrait permettre la réalisation d’un second atlas d’ici à l’horizon 2020.

Plus de 9 114 données de mammifères sont enregistrées dans SIRF pour la période 2000 – 2014. Ces données concernent 63 espèces (voir la liste) dont une grande partie est constituée d’espèces commune telles que le Chevreuil, le Lapin de garenne, le Lièvre d’Europe ou encore le Hérisson d’Europe. Un manque de connaissances persiste pour les espèces plus discrètes.
Pour les naturalistes débutants ou chevronnés, des formations sont organisées pour les initier à la reconnaissance des espèces régionales et à la détection de leurs indices de présence (empreintes, restes de repas, etc.). voir formation.

L’état d’avancement des prospections régionales est encore limité et inégal en fonction des secteurs. La carte ci-dessous illustre cet état d’avancement par maille de 5 km x 5 km. La contribution d’un maximum d’observateurs est indispensable pour compléter les lacunes et leur aide nous est précieuse !

Pour vous aider à participer, plusieurs outils et supports existent :

  • consultez SIRF par commune ou par espèce
  • demandez les cartes des secteurs que vous souhaitez prospecter
  • consultez les ouvrages de référence (guide des mammifères, guide des indices de présence, livres spécialisés, etc.)