Groupe 

MAMMIFERES

Parmi les 150 espèces de Mammifères présentes en France, 83 sont présentes dans les Hauts-de-France. Cette diversité s’explique par l’interface terre/mer la présence de la mer, la diversité de milieux et par plusieurs diverses influences biogéographiques.

On retrouve ainsi sur ce territoire 3 groupes aux spécificités marquées : les mammifères marins (Cétacés et Phocidés), les mammifères volants (Chiroptères) et les Mammifères terrestres.

Le rôle de la centrale mammifères

Capture d’une vidéo de chevreuil
à l’aide d’un piège photo

Hormis quelques espèces connues du grand public comme l’Ecureuil roux, le Phoque gris ou le Hérisson d’Europe, la plupart de nos Mammifères sont discrets et difficiles à observer.

L’un des objectifs du groupe Mammifères est de les recenser par le biais de différentes méthodes. Dans ce volet « connaissances », le groupe contribue à l’élaboration d’un atlas des Mammifères des Hauts-de-France pour la période 2010-2022 en collaboration avec la CMNF et Picardie Nature. Un site internet est dédié à cet atlas (lien). Le GON coordonne et participe également à des études plus spécifiques sur certains Mammifères en région (Muscardin, Lérot, Blaireau, Ecureuil, etc.) et constitue le relai des enquêtes nationales (Crocidures, Putois d’Europe, etc.) auprès de ses adhérents.

Afin de former les adhérents et de les accompagner sur la thématique des Mammifères, des sessions d’initiation et de prospection en groupe sont organisées chaque année.

Le déclin des mammifères

Dans les Hauts-de-France, les Mammifères subissent des pressions anthropiques importantes et très variées. Survolez les traces de sanglier pour en découvrir quelques exemples :

Toutes ces menaces justifient des actions de sauvegarde de la part du GON et de ses partenaires : c’est le second objectif du groupe Mammifères. Ces actions consistent en des suivis d’espèces à enjeu de conservation (Chat forestier, Castor d’Eurasie…), l’élaboration d’une liste rouge des Mammifères pour leur prise en compte dans l’aménagement du territoire, une veille législative et des actions en justice, l’accompagnement de gestionnaires d’espaces naturels, la participation à des actions collectives, etc.

Cependant, ces actions sont rarement financées et nécessitent beaucoup d’investissement de la part des bénévoles. Toutes les bonnes volontés sont donc les bienvenues dans le groupe Mammifères. Donc n’hésitez pas à contacter le responsable de la centrale mammifères Arnaud BOULANGER au 07.89.46.13.60 ou en remplissant le formulaire suivant :

Les captures vidéos fonctionnent aussi la nuit !
Voici une martre des pins

La sensibilisation en faveur des mammifères constitue le troisième objectif du groupe. Les Mammifères sont assez méconnus et de nombreuses fausses informations circulent à leur sujet. C’est particulièrement vrai pour les espèces susceptibles d’occasionner des dégâts (ex-nuisibles) et assimilées. Dans ce cas, le GON œuvre de manière factuelle à la reconnaissance de ces « mal-aimés ».

Si vous êtes intéressés par les mammifères, débutants ou confirmés, vous pouvez dès maintenant participer aux activités en prenant contact avec le coordinateur régional. Une réunion annuelle est également organisée au début de chaque année.

Les week-ends mammifères

Les week-ends mammifères organisés par la centrale mammifères du GON sont l’occasion de se former, s’amuser et :

DSC_0237
Song Meter SM4
Ce petit boitier enregistre automatiquement les ultrasons émis par les chauves souris. Les données sont ensuite analysées sur ordinateur pour identifier les espèces.
DSC_0330
Prospection en équipe
Lors des week-ends mammifères, des groupes sont constitués pour couvrir le plus de terrain possible sur des zones peu prospectées.
DSC_0338
Pelotes de rejection
Non ceci n'est pas ce que vous croyez ! Ce sont des pelotes de rejection* de Faucon crécerelle.
*boulettes de régurgitation
DSC_0342
Recherche de Campagnol
Les bénévoles ont trouvé un réfectoire* de Campagnols terrestre forme aquatique.
*zone de nourrissage
DSC_0359
Répartition des équipes
En début de sortie, les groupes sont constitués avec un référent expérimenté. Il cible les groupes d'espèces à chercher et oriente les recherches.
DSC_0367
Song Meter SM4
Récupération des données enregistrés sur le SM4 qui a été posé en début de week-end.
DSC_3056
Mailles à prospecter
Référents en pleine réflexion sur la répartition des secteurs. Ces secteurs sont découpés en mailles de 5km carrés. Ceci permet de standardiser les recherches.
DSC_3132
Recherche des traces et indices
Pommes de pin trouvées au pied d'un résineux. Elles constituent un indice de présence d'une espèce. Il n'est pas toujours nécessaire de voir l'animal !
DSC_3167
Recherche des traces et indices
Noisettes trouvées au pied d'un noisetier. Elles constituent un indice de présence du Muscardin ou de l'Ecureuil roux. Il n'est pas toujours nécessaire de voir l'animal !
DSC_3208
Trouvé mort
Rassurez-vous, nous ne tuons pas les mammifères. Ceci dit, les cadavres sont des moyens de détecter la présence de certaines espèces de nature plutôt discrètes, difficiles à détecter autrement.
DSC_3251
L'amour est dans le pré
Deux adhérents sont partis à la recherche du Campagnol fouisseur ou de Taupe d'europe, surveillés de près par deux bovins.
DSC_3283
Analyses de pelotes de rejections
Analyse de pelotes de rejection. Le contenu des pelotes permet de constater la présence d'une espèce de micro-mammifères.
DSC_3286
Crâne de Campagnol
Une fois que la pelote décortiquée, nous pouvons y trouver des crânes et des mandibules qui permettent de déterminer les espèces précises.
DSC_3352
Capture d'un micro-mammifère
Crocidure musette capturée dans un piège à trappe puis placée dans un tube afin de montrer aux bénévoles les différents critères d'identification de l'espèce.
DSC_4780
Pettersson ou batbox
Rassurez-vous, ceci n'est pas sa température corporelle. C'est un boitier qui permet une écoute directe des ultra-sons émis par les chauves souris.
DSC_4932
Stylo 4 couleurs
Non, regardez un peu plus précisément cette photo ! Il s'agit d'une emprunte de Raton laveur.
DSC_9245
Pose de piège photo
Au début de chaque week-end, des pièges photos sont posés à des endroits stratégiques. La centrale mammifère peut d'ailleurs en mettre à disposition pour les bénévoles les plus motivés!
DSC_9252
Relève des pièges photos
A la fin du week-end, les bénévoles relèvent les différents pièges photo posés afin de récupérer les données et les mettre sur SiRF !

Le saviez-vous ?