C’est officiel, la chasse à la Tourterelle des bois (Streptopelia turtur) est suspendue sur l’ensemble du territoire métropolitain jusqu’au 30 juillet 2022 ( JO du 28 août 2021 ; Arrêté du 19 août 2021 relatif à la chasse de la Tourterelle des bois en France métropolitaine pour la saison 2021-2022), il était temps : la chasse devait commencer ce même jour !

Après la suspension de la chasse au Courlis cendré, de la Barge à queue noire, l’interdiction des chasses dites traditionnelles par le Conseil d’État – suivant en cela les directives de la Commission Européenne – l’été a été positif pour les associations de protection de la Nature .
Nous continuerons notre combat pour obtenir la classification définitive de ces oiseaux en espèces protégées.

La FNC et son Président sont vent debout contre ces décisions et, pouvant difficilement s’en prendre au Conseil d’État et la Commission Européenne, vont « réclamer les démissions » de la Ministre en charge du Ministère de la transition Écologique et Solidaire, Barbara POMPILI et de sa secrétaire d’état Bérangère ABBA lors d’une manifestation prévue mi-septembre à Amiens.

Ces combats d’arrière-garde essaient de rameuter, à défaut de pouvoir mobiliser suffisamment, le monde de la pêche, de l’agriculture, de l’élevage et même de l’équitation et autres activités qui n’ont rien à voir avec ces décisions.

Nous voulons affirmer notre solidarité quant aux décisions prises par Barbara POMPILI et Bérangère ABBA face à ces déclarations et manifestations qui sont la preuve de la fébrilité d’un certain monde cynégétique qui, faute d’avoir écouté l’opinion publique (les consultations) et d’ouvrir le dialogue avec les scientifiques et naturalistes, se retrouve aujourd’hui dans une impasse.