site012e-0daa7Que faire en présence d’un mammifère marin échoué ?

Il est vivant, il s’agit presque toujours d’un jeune phoque d’un mètre environ. Placez vous entre l’animal et la mer pour éviter qu’il ne retourne à l’eau. Quand vous êtes certain que l’animal ne peut s’échapper, n’hésitez pas, faîtes le 18, précisez bien que l’animal est vivant, le lieu précis où vous vous trouvez et que vous êtes à ses côtés. Soyez patient, les pompiers ou des membres du réseau national d’échouage interviendront. N’omettez pas de donner votre nom et votre téléphone afin que les secours puissent vous retrouver facilement.
Attention, sous une apparence gentille, c’est avant tout un animal sauvage qui peut mordre dangereusement.

Le mammifère marin est mort, ce peut être un marsouin, un dauphin, un phoque, quel que soit son état, le réseau échouage interviendra pour le répertorier, l’examiner et l’autopsier.
Sachez que des phoques se reposent régulièrement sur notre littoral. S’ils fuient quand vous approchez à moins d’une centaine de mètres, c’est qu’ils sont en bonne santé, ne dérangez pas les secours.

Que faire en présence d’un oiseau en difficulté.

Oiseau blessé : il a l’aile pendante, relevez-la, enveloppez l’oiseau et placez le dans un sac ou un carton (n’utilisez pas de cage et n’employez pas de sparadrap). Chez vous, maintenez le dans un endroit frais, ne le nourrissez pas, amenez le dans le centre de sauvegarde de la faune sauvage le plus proche.
Attention, s’il s’agit d’un héron, protégez vous les yeux.

Oiseau mazouté : sans gestes brusques, placez-vous entre la mer et l’oiseau pour éviter qu’il retourne à l’eau. Attrapez-le par le cou, mettez le dans un sac ou un carton. Chez vous, surtout ne le nettoyez pas, gardez le dans une pièce fraîche et amenez le au plus vite dans un centre de sauvegarde de la faune sauvage. Merci d’agir vite.
Attention aux grands oiseaux marins, leur bec est très dangereux particulièrement pour un Fou de Bassan, ne lui mettez pas un sparadrap ou élastique autour du bec, c’est le seul oiseau qui n’a pas de narines, il mourrait étouffé.

Jeune oiseau tombé du nid : tentez de le remettre dans le nid ou essayez de le placer dans un endroit discret, les parents viendront s’en occuper dès que vous aurez disparu, sinon amenez le dans un centre de sauvegarde de la faune sauvage.

Centre de Sauvegarde de la Faune Sauvage
SPA 24 rue des Scieries 59640 DUNKERQUE
Tel 03 28 61 12 00