Le préfet a autorisé la tenue du teknival sur l’ancienne base aérienne début mai 2015.
Le site, essentiellement constitué de grandes surfaces herbacées est très propice à accueillir des espèces inféodées à ces grands espaces comme on en rencontre de moins en moins dans notre région. De nombreuses espèces dont certaines sont protégées et patrimoniales (Hibou des marais, Busard St Martin et cendrés…) y côtoient une faune plus banale, mais qui trouve là des conditions favorables alors qu’ailleurs la culture intensive détériore petit à petit ses conditions de vie.

H-des-marais-Epinoy-siteLe GON déplore qu’un tel festival soit autorisé au moment où de nombreuses espèces animales sont en train de se reproduire dans ce site remarquable. Même si la totalité du site n’est pas occupée, il est évident que la pollution sonore tant par les fréquences que par l’intensité des sons diffusés pendant plusieurs jours nuira aux habitants des villages proches et à la faune qui fréquente le site.

Si la tenue de tels festivals se conçoit, il n’est pas judicieux qu’ils aient lieu dans des milieux naturels remarquables et surtout en pleine période de reproduction. Pour le moins, il serait plus judicieux de les programmer à l’avenir en automne.

Le GON a écrit au préfet pour lui soumettre cette requête.