Volume N°45-1

  • 2012-1 Lejeune, J.-P., Plichon, P., Tonnel, R., & Godin, J. – L’étang Saint-Pierre à Condé-sur-l’Escaut (59, SE – E10,08) – Bilan de l’évolution de l’avifaune (1968 – 2012)

Résumé : L’étang Saint-Pierre, étang d’affaissements miniers dont le suivi ornithologique a commencé en 1968, a été retenu comme bassin de stockage de boues lors de la mise à grand gabarit du canal Condé – Pommeroeul. Il a été comblé en 1983. En 1994, il a acquis le statut de réserve de chasse et depuis 2004, il fait l’objet d’une gestion écologique par le département du Nord. Après avoir fait l’historique du site, rappelé les grandes étapes de son évolution et présenté les modalités de gestion qui lui sont appliquées, le bilan de l’avifaune est présenté : variété, composition et structure de l’avifaune totale (nicheuse, de passage et hivernante) et son évolution. La valeur patrimoniale de l’avifaune est estimée au regard des listes rouges nationale et régionale et par le calcul de l’indice de valeur patrimoniale de l’avifaune. Les résultats sont discutés en prenant en compte l’influence de la pression d’observation, de l’évolution naturelle de l’étang, de la gestion appliquée, des dérangements, de l’état des populations. Il ressort de ces résultats que l’étang Saint-Pierre a une importance locale et régionale et que les menaces qui pèsent sur lui actuellement risquent de compromettre 10 années de gestion efficace.

  • 2012-2 Vanappelghem, C., Haubreux, D., Hubert, B., Cheyrezy, T., Janczak, A., Lemaire, B., Pratte, O., Derolez, B. & Blondel, B. – Liste rouge, rareté, tendances d’évolution et espèces patrimoniales des Odonates du Nord – Pas-de-Calais

Résumé : Nous présentons ici une nouvelle évaluation des espèces d’Odonates régionaux conduisant à la classification de celles*ci en catégories de menaces UICN. Cette évaluation sera complétée par les tendances d’évolution des espèces régionales auxquelles des indices de rareté sont attribués. Enfin, nous proposons une liste des espèces d’Odonates considérées comme d’intérêt patrimonial à l’échelle régionale.

  • 2012-3 Lemoine, G. – Le Demi-Argus Cyaniris semiargus (Rottemburg 1775) apprécie les pelouses calaminaires de la région Nord – Pas-de-Calais

Résumé : La région Nord – Pas-de-Calais accueille diverses végétations calaminaires issues de la métallurgie et du travail du zinc. Des prospections récentes sur les pelouses qui les hébergent ont permis d’y découvrir la présence du Demi-Argus Cyaniris semiargus. Ces observations réalisées loin du bastion connu des populations avesnoises laisseraient supposer l’existence d’une correlation entre la présence du Demi-Argus et celle d’une végétation métallicole et de taxons métallophytes. La présence de très importantes populations d’Armérie de Haller Armeria maritima subsp halleri sur ces différents sites et diverses références bibliographiques laisseraient à penser que cette sous-espèce puisse être une plante hôte du Demi-Argus, même si le développement de la chenille du papillon est principalement inféodé aux Fabacées. Si cette relation se confirmait, l’intérêt patrimonial des espaces calaminaires régionaux s’en trouverait renforcé.

  • 2012-4 Lafon, T., Quevillart, R. & Godin J. – Observation d’une Rainette méridionale mâle Hyla meridionalis dans les étangs de Naves (59, CA – E08-11) le 17 juin 2013

Résumé : Lors d’une sortie nocturne organisée dans le cadre du projet AMPHIDIV portant sur une étude génétique sur le Pélodyte ponctué Pelodytes punctatus et sur le Crapaud calamite Bufo calamita, un groupe de bénévoles composé de Théalie Dhellesmes, Gaëlle Dartois et Thibaud Lafon, s’est rendu sur le site des étangs de Naves le 17 juin 2013. Une espèce allochtone à la région, la Rainette méridionale Hyla meridionalis, y a été observée.

Volume N°45-2

  • 2012-5 Venel, J.-M.- Suivi des dortoirs hivernaux de Corvidés dans l’Artois-est – période 2007-2010.

Résumé : Pendant les hivers 1993 à 1996, une population de corvidés avait été suivie dans l’Artois-est sur une surface de 1 000 km2 et un bilan avait été dressé en 1997 (Venel, 1997). Ce suivi, durant une période de 3 années consécutives, a été reconduit pendant les hivers de 2007 à 2010. La surface de prospection et le protocole de l’étude n’ont pas changé. D’ores et déjà, on peut annoncer une légère augmentation des densités des populations hivernant dans ce secteur et un éclatement du nombre des dortoirs avec une baisse conséquente d’oiseaux par dortoir.

  • 2012-6 Ward, A.- Les Laridés nicheurs des villes portuaires du Nord – Pas-de-Calais

Résumé : Certaines populations d’espèces de Laridés ont investi le milieu urbain pour s’y reproduire depuis un demi-siècle. La dynamique constatée ces dernières années suscite des plaintes des résidents en raison d’un certain nombre de nuisances induites par leur présence. Ces espèces étant protégées, toute atteinte est prohibée ; cependant, la réglementation a prévu un certainnombre de possibilités d’intervention. Cet article fait le point de la situation pour les 4 espèces nicheuses en milieu urbain dans le Nord – Pas-de-Calais et propose quelques pistes de prévention et d’aménagement afinde mieux faire cohabiter l’Homme et ces Laridés en prenant comme exemple la ville de Boulogne-sur-Mer.

  • 2012-7 Godin, J. – L’Écrevisse de Louisiane Procambarus clarkii (Girard,1852) à Villeneuve-d’Ascq (59-SE ; E06,06), premières observations dans le département du Nord

Résumé : L’Écrevisse de Louisiane Procambarus clarkii (Girard,1852) a été observée pour la 1ère fois dans le département du Nord à Villeneuve-d’Ascq. La situation de l’espèce dans les départements limitrophes et en Belgique est exposée et les risques d’invasion du département sont évoqués.

  • 2012-8 Boulanger, A. – Synthèse des résultats de l’analyse de 77 lots de pelotes de réjection (4 837 proies) de quelques rapaces nocturnes et données sur leur régime alimentaire – Période 2000 – 2011.

Résumé : Entre 2000 et 2011, 77 lots de pelotes de réjection collectées dans la région Nord – Pas-de-Calais et contenant 4 837 proies identifiées ont été analysés par la Coordination mammalogique du Nord de la France (CMNF) et par le Groupe ornithologique et naturaliste du Nord – Pas-de-Calais (GON). Cet article est consacré à la synthèse des résultats obtenus et à leur analyse en fonction de différents facteurs. Les régimes alimentaires des différents rapaces nocturnes ont été comparés entre eux. Le régime alimentaire de l’Effraie des clochers Tyto alba a ensuite été analysé par saison et par grand type d’habitat.

Volume N°45-3

  • 2012-9. Ward, A. & Douard, X. – La nidification du Grand-duc d’Europe Bubo bubo sur les falaises du cap Blanc-Nez en 2013 (62, AO-W05,03).

Résumé : Exceptionnel au XIXème siècle (De Norguet, 1865) dans le Nord de la France, le Grand-duc d’Europe Bubo bubo n’y est plus noté par la suite (Raevel, 1990 ; Demarque et al., 2004) et ne réapparaît avec certitude qu’en 1989, sous la forme d’un individu bagué poussin à Namur, la même année (Raevel, op. cit.) et trouvé électrocuté à Flines-les-Mortagne. Ultérieurement, il est noté dans les carrières du Boulonnais (Douay & Leduc, comm. pers.) où sa reproduction certaine est attestée en 2012 (Douay, comm. pers.). En 2013, l’espèce s’installe et niche avec succès sur les falaises du Cap Blanc-Nez. L’objet de cet article est de décrire le site de nidification, les pressions subies et les réponses apportées pour lui restituer son intérêt pour l’avifauen et pour le Grand-duc d’Europe en particulier. Ce cas de nidifcation sera replacé dans le cadre de l’expansion de l’espèce vers l’ouest et des hypothèses sur l’origine des populations seront émises.

  • 2012-10 Berton, A., Demarque, P. & Tancrez, T. – L’installation du Faucon pèlerin Falco peregrinus à Lille (59, SE – E06,06).

Résumé : Après une tentative de nidification en 2010 s’étant soldée par un échec sur la tour Lille-Europe qui faisait l’objet de travaux, deux nichoirs répondant aux normes préconisées par la LPO ont été posés en 2010 et 2011, l’un sur l’église du Sacré-Cœur, l’autre sur l’hôtel du département du conseil général du Nord, immeuble le Forum. Une tentative de nidification a eu lieu l’église du Sacré-Cœur en 2011 et deux cas de nidification réussie ont été enregistrés à la cité administrative en 2011 et à l’église du Sacré-Cœur en 2012, avec une production de 3 jeunes à l’envol dans le 1er cas et de 4 dans le 2nd. Ces nidifications ont eu lieu sur des hauts bâtiments et dans des nichoirs, soit anciens et destinés au Faucon crécerelle (Cité administrative), soit posés récemment (l’église du Sacré-Cœur). Le déroulement des différentes nidifications tentées et réussies (de l’installation du couple à la dispersion des jeunes), l’utilisation de l’espace en période internuptiale, les comportements de chasse et le régime alimentaire sont présentés.

  • 2012-11 Wrobel, S. – Suivi de la mortalité ayant affecté les Amphibiens de 2006 à 2012 sur les routes traversant le marais de la Canteraine dans les communes de Haubourdin et d’Emmerin (59, LY – E05,06).

Résumé : L’Espace naturel Lille métropole mène, depuis 2006, un suivi des Amphibiens écrasés lors de leur migration prénuptiale, le long des 3.6 km de routes qui traversent les marais de la Canteraine à Haubourdin et Emmerin. Les individus morts sont identifiés, comptés et localisés. Six espèces ont été recensées dont le Triton crêté Triturus cristatus. A l’échelle de la métropole lilloise, le site de la Canteraine recèle une batrachofaune de grande richesse patrimoniale, notamment par les effectifs des populations de Tritons crêtés.

Globalement, on observe une tendance à l’augmentation du nombre d’animaux écrasés au fil des ans, notamment pour les Urodèles. Il semble difficile de savoir si l’augmentation de ce nombre est en lien avec une augmentation globale des effectifs de la population ou si elle est due à une augmentation du trafic routier. Une portion de route a été fermée en 2008 préservant les Amphibiens d’un côté mais provoquant un report de circulation de l’autre côté. Néanmoins, ce report de circulation ne semble pas être la cause unique de l’augmentation du nombre d’animaux écrasés. Dans le cadre du programme transfrontalier Biodiversité/teit Périurbaine/in de Stadsrand (BIPS) et en partenariat avec le Conservatoire faunistique régional, d’autres études sont en cours afin de compléter les connaissances actuelles sur les Amphibiens et de trouver à terme des solutions pour les préserver au mieux.

  • 2012-12 Boulanger, A. – Bilan des comptages nocturnes aux phares de Mammifères effectués en 2013 dans le Nord – Pas-de-Calais.

Résumé : En 2013, le GON a poursuivi les comptages nocturnes de Mammifères à l’aide de phares mobiles. Cinq secteurs ont été prospectés entre février et avril. Les résultats varient en fonction des différentes zones. 19 espèces pnt été observées parmi lesquelles le Lapin de garenne Oryctolagus cunniculus et le Lièvre d’Europe Lepus europaeus dominent. Les secteurs a priori les plus favorables n’ont pas enregistré les meilleurs résultats. Ceci est probablement lié au caractère aléatoire de la méthode. Enfin, aucun lien entre la proportion de prédateurs et celle de proies n’a été mis en évidence.

Volume N°45-4

2012-14 : synthèse ornithologique régionale des observations : du 1er mars 2012 au 28 février 2013. Camberlein, P. [coordinateur] & al : Synthèse ornithologique régionale du 1er mars 2012 au 28 février 2013  : Capelle, C. – Anatidés; Gajocha, R. – Phasianidés ; Ward, A. – Gaviidés; Pischiutta, R. – Podicipédidés; Ward, A. – Procellariidés; Hydrobatidés, Sulidés, Phalacrocoracidés ; Godin, J. – Ardéidés, Ciconiidés, Threskiornithidés ; Boutrouille, C. – Accipitridés, Pandionidés, Falconidés; Pischiutta, R. – Rallidés ; Godin, J. – Gruidés ; Caloin, F. – Charadriiformes ; Camberlein, P. – Stercorariidés, Laridés, Sternidés, Alcidés ; Pischiutta, R. – Columbidés ; Deboulonne, A. – Psittacidés, Cuculidés, Tytonidés, Strigidés ; Deboulonne, A. – Caprimulgidés, Apodidés, Alcédinidés ; Deboulonne, A. – Méropidés, Upupidés ; Pischiutta, R. – Picidés ; Gajocha, R. – Alaudidés ; Flohart, G. – Hirundinidés ; Gajocha, R. – Motacillidés ; Gosset, C. – Bombycillidés, Cinclidés ; Gajocha, R. – Troglodytidés, Prunellidés, Turdidés ; Gajocha, R. & Gosset, C. – Sylvidé ; Gajocha, R. – Muscicapidés ; Lejeune, J.-P. – Timaliidés, Aegithalidés, Paridés ; Gajocha, R. – Sittidés ; Gosset, C. – Certhiidés ; Lejeune, J.-P. – Rémizidés ; Venel, J.-M. – Oriolidés ; Flohart, G. – Laniidés ; Venel, J.-M. – Corvidés, Sturnidés ; Camberlein, P. – Passéridés, Fringillidé ; Flohart, G. – Embérizidés.

Résumé : Cette synthèse est la 1ère compilation des données ornithologiques réalisée à partir du Système d’information régional sur la faune (Sirf), portail du Réseau des acteurs de l’information naturaliste du Nord – Pas-de-Calais (RAIN), et géré par le GON, pôle concentrateur et fédérateur des données sur la faune.

Elle concerne la période du 01/03/12 au 28/02/13 (plus de 45 000 données sur la période dans la base SIRF ; une donnée correspondant à une ligne entrée dans la base).

Les données de la base néerlandaise Observado créée à l’initiative de Stichting Natuurinformatie et animée depuis 2006 par Waarneming.nl ne sont pas reprises dans la présente synthèse car elles n’ont pas pu être redirigées vers la base de données SIRF.

Les effectifs d’oiseaux en migration observés au Clipon/Loon Plage et au Cap Gris-Nez/Audinghen sont issus de la base de données Trektellen. Ces données ne sont pas intégrées dans les nombres de données signalés dans la synthèse.

Les informations de ce présent travail sur les espèces nicheuses serviront grandement pour l’élaboration du Nouvel atlas des oiseaux nicheurs du Nord – Pas-de-Calais en préparation.