Volume 36 N° 1 – 2003 – Spécial Mammifères marins

  • Editorial : le 11e district. J.Ch. Tombal. p 1-2.
  • Un N° spécial sur les Mammifères marins… J. Kiszka. p 3.
  • Les Cétacés dans le Nord de la France (Nord – Pas-de-Calais et Picardie) : statut préliminaire des espèces recensées de 1972 à 2001. J. Kiszka et C. Labrune. P 4-14. Résumé
  • Statut préliminaire et conservation du Marsouin commun Phocoena phocoena dans le Nord de la France (Nord – Pas-de-Calais et Picardie). J. Kiszka. p 15-27. Résumé
  • Examen post mortem d’un Mésoplodon de Sowerby Mesoplodon bidens échoué dans le nord de la France : une collision avec un navire comme cause de la mort ? J. Kiszka et T. Jauniaux. p 28-30.
  • Présence d’un Grand Dauphin Tursiops truncatus solitaire et dit “familier” dans les ports de Boulogne et Dunkerque (Nord – Pas-de-Calais) et confrontation avec le grand public. J. Kiszka. p 31-34.
  • Bilan des connaissances sur le Phoque veau-marin Phoca vitulina au large de Dunkerque de 1994 à 2001. J. Kiszka, A. Lastavel, S. Pezeril. p 35-42. Résumé
  • Nouvel échouage de Phoque marbré Pusa hispida sur le littoral du Nord de la France. J. Kiszka. p 43-44.
  • Le Phoque veau-marin Phoca vitulina de la baie de Somme face aux épizooties de Morbillivirus de 1988 et 2002. Singularité de cette colonie marginale de la Manche. P. Thierry, J. Kiszka, A. William. p 45-49. Résumé
  • Le Phoque veau-marin Phoca vitulina en baie d’Authie (Pas-de-Calais et Somme) : indices de la présence régulière de l’espèce. P. Thierry, J. Lejeune, L. Farcy, J. Kiszka. p 50-56. Résumé
  • Encart central : bilan des connaissances sur la répartition actuelle des Amphibiens et Reptiles de la région Nord – Pas-de-Calais. Période 1995-2002 : état en mars 2003. J. et F. Godin. 4 pages.

– Résumé statut préliminaire : 174 données concernant 13 espèces ont été récoltées. 94 se rapportent à des échouages et 80 à des observations opportunistes à la mer (7 espèces seulement pour cette catégorie de données). 11 observations en mer (5,2 %) n’ont pas été analysées, l’identification des animaux étant encore douteuse. Par ordre décroissant d’occurrence on trouve : le Marsouin commun (48,3 %), le Globicéphale noir (19 %), le Grand Dauphin (5,7 %), le Lagénorhynque à bec blanc (5,2 %), le Dauphin commun (4,6 %), le Dauphin bleu et blanc (4,6 %), l’Orque (1,7 %), le Rorqual commun (1,7 %) et 6 espèces qui ne représentent que 4 % des données : le Petit Rorqual, le Lagénorhynque à flancs blancs, la Dauphin de Risso, le Rorqual boréal, le Ziphius et le Mésoplodon de Sowerby. Le statut régional de toutes ces espèces est discuté.

– Résumé statut marsouin : c’est le cétacé le plus commun des côtes du Nord de la France. De 1972 à 2001, 49 données d’échouage et 35 d’observation en mer permettent de dresser un statut préliminaire de cette espèce. Sa présence est probablement la plus importante depuis le milieu des années 1990 et que de possibles naissances pouvaient se produire depuis peu au large des côtes du Nord – Pas-de-Calais. L’espèce, d’importance pour la zone nord de la France, est également confrontée à de multiples menaces d’origine anthropique. La conservation du Marsouin commun reste donc un enjeu prioritaire pour le futur dans cette zone.

– Résumé Veau-marin Dunkerque : signalé sur les côtes du Boulonnais dès le début du XIXe siècle, l’espèce devait également être présente sur les côtes de la Mer du Nord, notamment sur les bancs de sable situés au large de Dunkerque, d’où les premières observations modernes datent des années 1960. Un suivi a été mis en œuvre en 1994, la surveillance s’effectue à l’aide de télescopes depuis la côte. Bien que les observations dépendent de la visibilité, l’effort persistant a permis d’obtenir une série d’informations intéressantes. Les phoques fréquentent les bancs en nombre croissant à partir du mois de septembre, les maximums se produisant en octobre et novembre. Puis la fréquentation diminue progressivement pour atteindre ses niveaux les plus bas d’avril à août. Depuis 1999, une nette diminution de la fréquentation des bancs est notée. Il semble que la responsabilité principale en incombe aux dérangements estivaux. L’amélioration de la protection des bancs, notamment par un statut de Zone de Conservation Spéciale, devrait permettre de redresser la situation.

– Résumé Morbillivirus : cette colonie est la plus importante de France. Deux épizooties qui se sont produites en 1998 et 2002 ont décimé respectivement plus de 18 000 et 22 000 individus de l’espèce à travers tout le bassin de la Mer du Nord et des zones avoisinantes. L’article propose un aperçu de la réaction de la colonie de la baie de Somme face à ces deux épizooties. Il montre notamment que certains individus de la colonie montraient de fortes probabilités de contraction du virus.

– Résumé Veau-marin Authies : l’estuaire semble toujours avoir accueilli des phoques, notamment veaux-marins. Est présenté ici le premier bilan sur la fréquentation par l’espèce. En période estivale, il se pourrait que ce site soit associé à la colonie reproductrice de la baie de Somme, notamment pour la gestation et l’élevage des jeunes. L’article pose les premières bases destinées à contribuer à la conservation du Phoque veau-marin sur ce site.

Volume 36 N° 2 – 2003

  • Editorial : espèces contre habitats ? Espèces contre espaces ? J.Ch. Tombal. p 57.
  • Synthèse des observations ornithologiques de l’année 1999. Mars 1999 à décembre 1999. C. Boutrouille, P. Camberlein, A. Deboulonne, R. Gajocha, J. Godin, PR. Legrand, J.Ch. Tombal, A. Ward. p 58-135.
  •  Correctif à la synthèse des observations de l’automne 1998 et de l’hiver 1998-99. Septembre 1998 – février 1999. p 136.

Volume 36 N° 3 – 2003

  • Editorial : étudiez l’Hirondelle de fenêtre : c’est urgent ! J.Ch. Tombal. p 137.
  • L’Hirondelle de fenêtre Delichon urbica nicheuse à Fresnes-sur-Escaut (59) : état des lieux en 2002. C. Ancelet. p 138-142. Résumé
  • Le devenir des nids d’Hirondelle de fenêtre Delichon urbica à Béthune (62) entre 1994 et 1996. A. Louchart. p 143-144. Résumé
  • Evolution de deux colonies d’Hirondelle de fenêtre Delichon urbica édifiées sur des châteaux d’eau en Avesnois entre 2002 et 2003. C. et J.Ch. Tombal. p 145-151. Résumé
  • Tentative de nidification de l’Huîtrier pie Haematopus ostralegus à Maulde (59) au printemps 2002. JP. Lejeune. p 152-155. Résumé
  • Nidification de l’Huîtrier pie Haematopus ostralegus à Hasnon (59) au printemps 2003. JP. Lejeune. p 156-159. Résumé
  • Exiguïté de la cavité de reproduction et mortalité juvénile chez la Chouette chevêche Athene noctua. C. Ancelet. p 160-165. Résumé
  • Reproduction au sol, dans un tas de bois, d’un couple de Chouette chevêche Athene noctua. C. Ancelet. p 166.
  • Des Chouettes chevêches Athene noctua casanières, confiantes ou terrorisées ? C. Ancelet. p 167. Résumé
  • Matinée “ordinaire” de migration pour trois Bondrées apivores Pernis apivorus… B. Bril et D. Hars. p 168.
  • Une jeune Bondrée apivore Pernis apivorus en migration s’arrête 6 jours pour se refaire une santé… P. Bernard. p 169-171.
  • Un cas de bigamie chez la Mésange charbonnière Parus major. A. Leduc. p 173-175.
  • Reproduction de l’Ouette d’Egypte Alopochen aegyptiacus à Ecaillon (59) en 2001. R. Gajocha. p 176-177.
  • Examen critique de deux dépouilles de Martre des pins Martes martes. A. Fournier. p 170-182. Résumé
  • Observations récentes de Martres des pins Martes martes en forêt domaniale de Mormal. C. et J.Ch. Tombal. p 183-185.
  • Actualisation du statut de la Martre des pins Martes martes en forêt domaniale de Mormal (59) et définition de secteurs routiers à risques pour l’espèce. A. Fournier et J.Ch. Tombal. p 186-190. Résumé
  • Reproduction probable de la Martre des pins Martes martes en forêt domaniale d’Andigny. C. et J. Ch. Tombal. p 191-192.
  • Le pelage hivernal de l’Hermine Mustela erminea dans la région Nord – Pas-de-Calais. Première synthèse des observations. C. Ancelet. p 193-198. Résumé
  • Le point sur la rage. A. Fournier. p 199-202.
  • Comment le nourrissage hivernal des oiseaux contribue à répandre une plante redoutable pour l’espèce humaine… B. Grzemski. p 203-204.

– Résumé hirondelle Fresnes : en automne, les indices de la nidification relevés semblent indiquer une régression sensible des effectifs.

– Résumé nids d’hirondelle Béthune : recensements menés sur la même surface urbaine montrant une légère augmentation de la population nicheuse et mettant en évidence une tendance majoritaire à la réutilisation des nids existants (86 %). Mais les cas d’abandons et de constructions nouvelles ne sont pas négligeables.

– Résumé hirondelles château d’eau : deux colonies séparées par seulement 15,5 km évoluent de façons sensiblement différentes, l’une perdant des effectifs, l’autre les augmentant sensiblement. Un élément important a cependant perturbé l’une d’entre elle : la destruction de tous les nids pour la réfection de la peinture extérieure du bâtiment. Inintéressantes informations sur le choix des orientations de nid ont également été obtenues.

– Résumé huîtrier Maulde : premier épisode d’une installation en tant que nicheur loin à l’intérieur des terres : la tentative de Maulde en 2002…

– Résumé huîtrier Hasnon : suite attendue et réussie des événements de 2002 sur un site distant de 7 km de celui de Maulde. Il s’agit du premier cas français de nidification de l’Huîtrier pie aussi loin à l’intérieur des terres, à 95 km des rivages les plus proches de la Mer du Nord.

– Résumé reproduction chevêche : le suivi de trois nidification (2001 à 2003) dont deux dans des nichoirs constitués de tronçons d’arbres creux, conduit à penser que la place disponible à l’intérieur de la cavité influe sur le succès final de la reproduction, en raison de la plus ou moins grande précocité d’abandon de la cavité par les jeunes.

– Résumé chevêches casanières : trois cas de répugnance à quitter la cavité en dépit de dérangements importants sont rapportés. S’agit-il de confiance ou de terreur ?

– Résumé examen critique dépouilles martres : certains sujets ne sont pas faciles à séparer de la Fouine et nécessitent une analyse attentive de plusieurs caractères présentés à l’occasion de l’examen approfondi de deux dépouilles récentes.

– Résumé actualisation statut de la Martre à Mormal : les données révisées utilisées pour la première mise au point de 1994 et celles obtenues de 1995 à 2003 permettent de préciser la distribution de l’espèce dans le massif et de confirmer l’estimation de 15 à 25 cantons. Deux secteurs à accidents apparaissent et mériteraient un balisage routier spécifique.

– Résumé pelage Hermine : l’acquisition d’un pelage blanc en hiver concerne la plupart des Hermines de la région, à l’exception de quelques sujets, surtout en Plaine picarde, plus rarement à l’intérieur des terres. La période durant laquelle ce pelage est généralisé couvre le mois de janvier et le mois de février jusqu’au 20. Le développement de la mue d’automne reste mal connu par manque de données en octobre et jusqu’à la mi-novembre.

Volume 36 N° 4 – 2003 

  • Editorial : défense et illustration de la diversité. J. Ch. Tombal. p 205.
  • Deuxième rapport de la Commission d’Homologation Herpétologique Régionale. J. Godin. p 207-215.
  • Hirondelles de fenêtre Delichon urbica nichant à Coulogne (62) de 1982 à 2003. R. Dumont. p 216-218. Résumé
  • C’était dans le Héron il y a 20 ans : “80 nids sauvés !” (d’Hirondelle de fenêtre) JP. Lagache-Pauchant. p 219.
  • Régime alimentaire du Hiboux des marais Asio flammeus hivernant à Loison-sur-Créquoise (62), de février à avril 2003. F. Calouin. p 221-226. Résumé
  • Le Hibou des marais Asio flammeus dans la région Nord – Pas-de-Calais de septembre 2002 à avril 2003. F. Calouin. p 227-232. Résumé
  • Une nouvelle Martre des pins Martes martes tuée en forêt domaniale de Mormal. J.Ch. Tombal. p 235.
  • Note sur le Goéland pontique Larus cachinnans adulte de Deûlémont (59). V. Vanhalst et P. Camberlein. p 236-238. Résumé
  • A propos du Traquet motteux Oenanthe oenanthe et du Séneçon du Cap Senecio inaequidens. G. Lemoine et L. Faucon. p 239-240. Résumé
  • Etude hydrobiologique du Fond Pignon à Sangatte (62) en 2001. C. Fagot, A. Prévost, p. Triplet. p 241-248. Résumé
  • Les Mollusques continentaux du Marais de Roussent (62). X. Cucherat et C. Vanappelghem. p 249-254. Résumé
  • Sommaire du volume 26 – Année 2003 – p 255-256.

– Résumé hirondelle Coulogne : des fluctuations importantes jalonnent l’histoire de la petite population qui s’installe dès 1982 dans un lotissement neuf.

– Résumé régime alimentaire hibou : l’analyse de 155 pelotes a permis de trouver 352 proies. L’espèce dominante est le campagnol des champs très loin devant le Mulot sylvestre. Les oiseaux sont représentés de façon non négligeable. Cette nouvelle analyse régionale confirme la capacité de cette espèce à adapter son régime aux proies les plus abondantes.

– Résumé hibou région : l’afflux hivernal de 2002-2003 a permis de trouver 19 dortoirs qui ont accueilli un maximum de 80 oiseaux. Le pic d’abondance se situe en janvier, les derniers oiseaux partant en avril. La partie ouest de la région a accueilli plus d’oiseaux que l’intérieur.

– Résumé Goéland pontique : dates d’arrivée, de départ, détails du plumage, du bec : voilà 5 ans que le Goéland pontique fournit de précieuses informations.

– Résumé Traquet motteux : dans les espaces dunaires gérés par le département du Nord, la lutte contre le Séneçon du Cap et la restauration de vastes pelouses n’ont pas enrayé le déclin du Traquet motteux. En revanche l’Alouette lulu niche à nouveau régulièrement.

– Résumé Fond Pignon : les plans d’eau du Fond Pignon résultent de la décantation des produits du forage du tunnel sous la Manche. Il est aujourd’hui affecté au Conservatoire du littoral et géré par EDEN 62. L’avifaune de ce site présente d’importantes modifications ces dernières années. Celles-ci proviennent de la baisse de la capacité trophique des plans d’eau qui paraît principalement liée à la baisse de salinité. La disparition des espèces mésohalines du site n’a pas encore été suivie de la colonisation par les espèces dulçaquicoles.

– Résumé Mollusques Roussent : en mars 2002, un inventaire des Mollusques continentaux du marais de Roussent a été réalisé. 54 espèces ont été observées sur le site (34 aquatiques et 21 terrestres). Les menaces concernant ce groupe faunistique sont brièvement discutées.