La dynamique positive de la population du Faucon pèlerin observée depuis quelques années se poursuit en 2017. L’augmentation de l’effort de recherche des couples nicheurs depuis 2014 permet de mieux mesurer cette dynamique et de constater ses aptitudes à coloniser le milieu urbain. Le nombre de couples nicheurs continue sa progression avec 3 nouveaux couples certains dans les villes de Boulogne-sur-Mer, de Wervicq et de Saint-Amand-les-Eaux. De nouveaux sites sont occupés comme à Leers ou à Cambrai.

Faucon pèlerin

La production moyenne de jeunes volants par couple est supérieure à celle constatée dans le milieu urbain en France. De plus en plus de personnes s’intéressent au Faucon pèlerin et le nombre de sollicitations reçues par le GON pour des poses de nichoirs est en augmentation constante. Ces actions mises en œuvre après vérification de l’existence de conditions environnementales favorables vont contribuer au renforcement de la population du Nord – Pas-de-Calais. Pour mieux appréhender cette évolution de l’installation du Faucon pèlerin en milieu urbain dans la région des Hauts-de-France, l’étude sera probablement étendue à la Picardie, où quelques couples sont déjà nicheurs sur les falaises et en milieu anthropique.

Le bilan à télécharger ici

Accouplement Faucon pèlerin

Faucon pèlerin juvénile