Bienvenue sur le site du GON Nord – Pas-de-Calais

Depuis sa création en 1968, le Groupe ornithologique et naturaliste du Nord et du Pas-de-Calais (GON) a acquis une position centrale et incontournable dans l’étude et la protection de la faune sauvage dans la région Nord - Pas-de-Calais. Le GON, initialement tourné vers l’ornithologie, s’est peu à peu diversifié pour étudier l’ensemble de la faune vertébrée sauvage de la région et une partie de la faune invertébrée. Dans le cadre du projet de base de données du patrimoine naturel régional (Réseau des Acteurs de l’Information Naturaliste), le GON est le pôle concentrateur et fédérateur des données sur la faune (Pôle faune).

L’association

/L’association
L’association 2017-08-15T11:04:14+00:00

L’historique du GON

L’ornithologie possède de solides racines dans le Nord de la France.

Dès 1831, le docteur Degland, conservateur du musée d’Histoire Naturelle de Lille, publiait un “Tableau des Oiseaux observés dans le Nord de la France”. Puis, A. De Norguet fit paraître en 1865 son “Catalogue des Oiseaux du Nord de la France”.

Malheureusement, ces précieuses références ne nous donnent pas de précisions sur la distribution exacte ni sur les effectifs des populations aviennes de l’époque.

Le recueil de données quantitatives ne devint d’ailleurs possible qu’avec la vulgarisation de l’ornithologie et la création d’une association regroupant un réseau d’observateurs à travers le Nord – Pas-de-Calais. Ce fut l’œuvre du Groupe ornithologique Nord (GON) créé par L. KERAUTRET (GJO), J.-P. LAGACHE-PAUCHANT (LPO & SNPN) et A. GOULLIART (CRMMO) et déclaré à la préfecture du Nord le 28/10/1968.

Né d’une poignée de passionnés, il rassemble maintenant plus d’un demi-millier d’adhérents : peu de sites échappent à leurs investigations et il devient donc possible de présenter d’une manière fiable le statut géographique et numérique de l’avifaune régionale.

Par la suite, les naturalistes du GON commencèrent à étudier d’autres groupes faunistiques, il devint alors nécessaire de changer de nom et de statuts, ce qui fut fait en 1999 pour devenir le Groupe ornithologique et naturaliste du Nord – Pas-de-Calais, un nom qui convient beaucoup mieux à la réalité de ses actions et à la diversité de ses adhérents !

L’objet associatif du GON

Le GON est une association qui a pour objet l’observation, l’étude, la valorisation, la conservation et la protection de la faune sauvage régionale.

Le Groupe ornithologique et naturaliste du Nord – Pas-de-Calais (GON) est une association d’études et de protection de la faune sauvage du Nord – Pas-de-Calais et de ses habitats, créée en 1968 par des passionnés d’ornithologie. Les centres d’intérêt de l’association ont rapidement dépassé les oiseaux pour inclure l’ensemble de la faune vertébrée et une partie conséquente des invertébrés. À l’heure actuelle, le GON anime des centrales sur les mammifères, les oiseaux, les amphibiens-reptiles, les papillons rhopalocères et hétérocères, les odonates, les orthoptères, les coccinelles, les araignées, les mollusques continentaux, les syrphes et les fourmis.

Cette pluridisciplinarité et sa rigueur scientifique expliquent que le GON ait été désigné pour animer le pôle faune du réseau des acteurs de l’information naturaliste (RAIN), déclinaison régionale du système d’information nature et paysages (SINP) à travers son portail participatif SIRF.

Pour en savoir plus sur le RAIN : cliquez ici

L’objet associatif du GON repose sur 3 axes.

  • Observer et étudier la faune sauvage du Nord – Pas-de-Calais

Le GON a développé un système d’information régionale sur la faune (SIRF ; www.sirf.eu) pour recueillir les données naturalistes qui permettent de mesurer la répartition des espèces dans le Nord – Pas-de-Calais et l’évolution de leurs effectifs. Grâce à  son vaste réseau de bénévoles et d’organismes partenaires, divers programmes d’études sont menés comme les suivis des populations de différentes espèces, etc.) et toute cette connaissance recueillie permet par exemple la réalisation d’atlas de distribution,

  • Valoriser la faune sauvage régionale auprès du grand public et des décideurs

Les données sur la faune sont accessibles par tous grâce au portail Internet SIRF. Un bulletin trimestriel, le Héron permet de diffuser les résultats des recherches auprès du public, des adhérents et de la communauté scientifique grâce aux échanges avec de nombreuses autres revues régionales, nationales ou internationales (ce riche fonds documentaire est consultable sur réservation au 03 20 53 26 50). Un lien permanent est entretenu avec le public et les adhérents grâce à un compte Facebook, deux lettres d’information « La plume du Héron » et « la Lettre du Héron ». Des sorties thématiques à destination du grand public, des conférences, le prêt d’exposition, permettent de mettre en valeur la faune régionale.

Le GON propose en outre, en partenariat avec l’association belge Natagora, une formation à l’ornithologie très complète et adaptée au niveau des élèves.

  • Protéger et conserver la faune sauvage régionale et ses habitats

Le GON produit des listes rouges régionales, des listes de rareté et des plans de restauration pour les espèces en danger ; il apporte sa contribution et son expertise en participant à de nombreux conseils de gestion et scientifiques des réserves naturelles, aux commissions administratives qui traitent de la faune et de leurs habitats. Le GON a aussi la capacité à ester en justice pour faire respecter la réglementation sur la protection des espèces. Enfin, le GON entretient des relations étroites avec de nombreuses structures régionales et nationales pour une meilleure prise en compte de la faune et de ses habitats dans la réglementation et l’aménagement du territoire.

  • La base de données SIRF

Logo - SIRFLe système d’information régional sur la faune (SIRF) est une base de données naturaliste en ligne (www.sirf.eu) exclusivement consacrée à la faune sauvage du Nord – Pas-de-Calais.

Outil du pôle faune du réseau des acteurs de l’information naturaliste (RAIN), SIRF a été conçu dans le but de recueillir, valider et valoriser les observations relatives à la faune sauvage du Nord – Pas-de-Calais, mais aussi de les centraliser et de les rendre accessibles à tous à des fins de connaissance et de protection, en application de la convention d’Aarhus traduite en droit français (n° 2005-1319 du 26 octobre 2005, JORF 27/10/2005) et de la directive européenne INSPIRE (2007/2/CE du 14 mars 2007) traduite en droit français (ordonnance n°2010-1232 du 21 octobre 2010 JORF 22/10/2010).

sirf-site-internetSIRF est un outil de saisie accessible à tous (grand public, adhérents et salariés du GON et des autres associations environnementalistes, agents de collectivités territoriales, bureaux d’études, etc.). C’est également un outil de capitalisation des données naturalistes des plus anciennes aux toutes récentes récoltées par le GON et par d’autres structures (association naturalistes, gestionnaires d’espaces naturels, collectivités territoriales, etc.).

La mise à disposition des données permet de garantir la protection des espèces, la traçabilité des données (des observateurs en particulier), leur utilisation de bonne foi et la pérennité de la base.

Mise en ligne au printemps 2012, enrichie des archives du GON et de celles de certains de ses partenaires. Elle est renseignée quotidiennement par les observateurs régionaux (environ 8 000 données/mois en moyenne en 2014), la base de données SIRF compte plus d’un demi-million de données mises à jour en continu.

  • Étudier la faune sauvage et la faire connaître pour mieux la protéger

  • Une revue régionale de l’association « Le Héron » et des bulletins des sections locales : « Le Tadorne », « Le Milouin », « La Gorgebleue », « Le Vanneau », portent régulièrement les résultats des recherches à la connaissance des membres de l’association, de la communauté scientifique et du public.
  • La revue « Le Héron » est échangée avec une soixantaine de revues internationales, nationales et régionales.
  • Une lettre de liaison « La Lettre du Héron » crée un lien entre les membres, chaque trimestre.
  • Deux ouvrages de synthèse ont été publiés : l’Atlas des Oiseaux Nicheurs et l’Atlas des Mammifères. D’autres sont en préparation : l’Atlas des Amphibiens/Reptiles, les Atlas des Odonates, des Rhopalocères et des Coccinelles.
  • Une bibliothèque spécialisée est ouverte aux membres, à la MRES, au local du GON.
  • Une permanence y est tenue tous les mercredis du mois de 14 heures à 18 heures.
  • Les sorties ouvertes à tous, les expositions et la diffusion d’informations par l’intermédiaire du compte Facebook et du site Internet, www.gon.fr, contribuent à la sensibilisation du grand public sur les enjeux de son action envers la faune régionale.
  • le GON propose également aux amoureux de la nature un passionnant programme de cours en ornithologie unique en France.

facebook-gon

  • S’associer à d’autres pour être plus efficace

  •  Le GON est membre fondateur de la fédération Nord nature environnement, du Conservatoire des sites naturels du Nord et du Pas-de-Calais (CEN) et du Conservatoire faunistique régional, avec lesquels il entretient des relations partenariales étroites.
  • Le GON est membre de nombreuses sociétés nationales et régionales d’étude et de protection de la faune sauvage, dont les publications sont disponibles à la bibliothèque : France nature environnement, Ligue pour la protection des oiseaux, Société française pour l’étude et la protection des mammifères, Société herpétologique de France, Société française d’odonatologie, etc.
  • Le GON est partenaire de nombreuses associations naturalistes régionales et locales, notamment celles qui pratiquent les recherches de terrain : Aubépine, Association des naturalistes de la Gohelle (ANG), Association pour la protection et l’aménagement du parc du Héron et du bassin de la Marque (APRAPHE), Cap ornis baguage, CPIE Chaîne des terrils, Coordination mammalogique du Nord de la France (CMNF), Groupement de défense de l’environnement de l’arrondissement de Montreuil (GDEAM), Groupe des naturalistes de l’Avesnois (GNA), Groupe des naturalistes du Ternois (GNT), Ligue de protection pour les oiseaux (LPO nationale, LPO Pas-de-Calais et LPO Nord), Nature et vie Thumeries, Société entomologique du Nord de la France (SENF), Société pour l’étude et la protection de la nature en Thiérache (SEPRONAT), LPO Pas-de-Calais, LPO Nord, Lestrem Nature, etc.
  • Entretenir des relations avec des partenaires institutionnels

DREAL Nord – Pas-de-Calais, conseil régional du Nord – Pas-de-Calais, conseils départementaux, préfectures, collectivités locales, universités, AEAP, ENRX, ONCFS, ONF, PNR, ONEMA, Agence des aires marines protégées etc.

  • Nos principaux partenaires financiers

Les actions du GON peuvent être réalisées grâce au soutien financier de nos partenaires institutionnels :

  • la Région NPdC
  • la DREAL NPdC
  • l’Union européenne via le Feder
  • le Conseil départemental du Nord

Logo région Nord - Pas-de-Calais

DREAL Nord - Pas-de-Calais (Direction régionale de l’Environnement, de l’Aménagement et du Logement)

logo-feder

Le Conseil d’Administration

Le GON est administré par un conseil d’administration de 12 membres au plus, élus.

PrésidentJosé GODIN
Vice-présidentRichard GAJOCHA
François SUEUR
TrésorierGaëtan CAVITTE
SecrétaireAlain DEBOULONNE
Secrétaire-adjointDidier CLERMONT
AdministrateurChristian BOUTROUILLE
AdministrateurPierre CAMBERLEIN
AdministrateurLucien GUES
AdministrateurCédric VANAPPELGHEM
AdministrateurJean-Marc VENEL
AdministrateurCoralie BURROW
X