pelerin-plombeDécouverte désolante qu’a faite un promeneur au bord d’un chemin : un rapace blessé incapable de bouger et voué à une mort certaine sans le réflexe de cette personne qui a averti OISO, (centre régional de soins et de sauvegarde de la faune sauvage).

Acheminée au centre par un adhérent du GON, cette jeune femelle de Faucon pèlerin a bel et bien été victime d’un coup de fusil comme l’a révélé l’examen radiologique.

Les soigneurs vont tout faire pour essayer de rendre à la vie sauvage ce magnifique rapace qui a eu la mauvaise idée de quitter sa Suède natale (bague du Museum de Stockholm) pour le nord de la France.

Il est scandaleux de constater que des rapaces, espèces totalement protégées, sont encore trop souvent victimes d’actes illégaux ! Le Gon attache une attention particulière à cette espèce qui avait disparu de la région Nord – Pas-de-Calais. Le groupe Faucon pèlerin étudie actuellement sa réinstallation progressive dans la région : lire ici, et va porter plainte.


 

 

 

On pourrait en rire si ce n’était si tragique !

Un chasseur à la hutte a tué un Cygne tuberculé et l’a dissimulé dans la terre près de sa hutte.
Il déclare aux agents de la police de la Nature (ONCFS) qu’il tirait une sarcelle !
Sornette que l’on ne peut croire quand on sait qu’un cygne, le plus grand Anatidés de nos régions, mesure plus de 2 mètres d’envergure, alors que la Sarcelle d’hiver est le plus petit canard avec moins de 60 centimètres !
Le GON va bien entendu porter plainte. Lire en détail sur la Voix du Nord