Lancée en 1994 cette enquête a pour objectif de savoir si toutes les Hermines de la région, du littoral à l’Avesnois, se dotaient du pelage blanc en hiver (à l’exception de l’extrémité de la queue toujours noire).

Les derniers résultats, basés sur 87 observations, sont parus dans Le Héron (N°2 – 2010). Toutes les Hermines observées de la 3e décade de décembre à la 2e décade de février sont blanches ou en pelage intermédiaire. La période de mues automnale va de la 1re décade de novembre à fin janvier et la mue printanière est observée de la 2e décade de février à fin mars (2 données de mai dans l’Avesnois).

L’enquête se poursuit au cours de l’hiver 2015-2016.

Un grand nombre de données permettra d’affiner les résultats et de définir plus précisément les périodes de mue et un éventuel gradient littoral/Avesnois.

A cette fin, pour toutes les observations d’Hermine réalisées entre le 1er octobre et le 31 mai, il est utile de préciser la couleur du pelage. Précisez au minimum : pelage brun d’été, pelage blanc hivernal ou pelage intermédiaire. Dans ce dernier cas une description du pelage est la bienvenue.

hermine_vincent_gaveriaux_1214

Ces éléments peuvent être notés dans la case « remarque » lors de la saisie dans SIRF, à défaut vous pouvez transmettre les éléments sur papier libre à Christophe Ancelet 78 rue du moulin 59199 Bruille-Saint-Amand ou par courriel à Christophe

Pour plus d’infos, contacter Christophe.