Dès septembre 2017, des données concernant Corythucha ciliata, cette punaise originaire d’Amérique du Nord, ont pu être entrées dans SiRF. La première mention, datant du 18 septembre 2018, a fait l’objet d’une ” Obs de la semaine ” dans la page Facebook du GON, ce qui a lancé les recherches.
Depuis, les données arrivent et, en ce mois de décembre 2019, 8 mailles sont couvertes.

Cependant ces données proviennent de peu d’observateurs (8 à ce jour) . De plus, elles restent concentrées principalement sur deux territoires : Lille et ses environs et le secteur Scarpe-Escaut, d’Hergnies à Marchiennes…
Afin de multiplier les observateurs et les territoires concernés, une enquête s’impose : partons à la recherche du Tigre du platane, Corythucha ciliata !

Cette petite Tingidae est sans doute plus facile à trouver en hiver . En effet, si elle est bien visible durant la bonne saison à l’envers des feuilles qu’elle pique pour se nourrir, encore faut-il que le platane ne soit pas trop taillé ni les branches hors de portée ! Mais, dès la chute des feuilles, elle trouve refuge sous les écorces et ça change tout !

  • Avantage 1 : sa blancheur la rend très visible malgré sa petite taille (environ 3mm).
  • Avantage 2 : l’écorce du platane se soulève aisément car elle commence à s’exfolier en automne.
  • Avantage 3 : il n’est pas utile de chercher trop longtemps; au bout de 10 à 15 mn, si le Tigre du platane n’est pas vu, c’est qu’il est probablement absent du site. Il est pourtant intéressant de noter une donnée négative dans SiRF (en cliquant sur “nul” à côté du nom de l’espèce) afin de faire connaître cette recherche dans son habitat et son absence à la date.
  • Avantage 4 : les amateurs d’autres groupes (Coccinelles, Araignées, etc.) feront aussi de belles trouvailles, il peut y avoir du monde sous les écorces !!!

Pour en savoir plus : allez voir l’article d’Alain Fraval (pdf) paru dans le n° 140 de la revue Insectes (2006).