Le GON vous invite à parcourir la plage à la recherche de Fulmars boréaux Fulmarus glacialis et de Guillemots de Troïl Uria aalge échoués de décembre à mars, lors de l’enquête EcoQo (Ecological Quality Objectives)

Sollicité par l’Agence des aires marines protégées dans le cadre de la mise en place de l’Observatoire des oiseaux marins de la sous-région marine Manche – Mer du Nord, le GON participe en 2016/2017 au projet EcoQo Fulmar boréal et Guillemot de Troïl.

guillemot_de_troil_041125_gaveriaux_vincent_2008_600px

Guillemot de Troïl

fulmar_boreal_escalles_tartart_emilie_fb150607_600px

Fulmar boréal

Objectif

Il s’agit d’évaluer l’impact de la pollution constituée de macro déchets (particules plastiques) sur les oiseaux ainsi que celle par les hydrocarbures sur les milieux marins et côtiers.

Protocole

Description

Sur le littoral du Nord – Pas-de-Calais,  six secteurs seront parcourus par quinzaine du 15 décembre au 15 mars à la recherche des cadavres de Fulmar boréal et de Guillemot de Troïl.

Chaque individu sera placé dans un sac isotherme individuel. Il sera transmis au coordinateur qui se chargera de la congélation avant d’être transporté en Normandie pour être autopsié.

cadavre-guillemot-elodie-dupuis

Cadavre de Guillemot de Troïl

cadavre-fulmar-pierre-camberlein

Cadavre de Fulmar boréal

Suivi Fulmar-Litter EcoQo

Les estomacs de Fulmar boréal seront prélevés et leurs contenus examinés pour constater la présence ou l’absence de particules issues d’activités anthropiques (plastiques, polystyrènes, paraffines, aluminium, etc.) ingérées par les oiseaux.

Suivi Oiled-Guillemots-EcoQo

La présence d’hydrocarbures sera recherchée sur les cadavres de Guillemot de Troïl. Pour compléter cette recherche, ils seront également disséqués afin de rechercher des traces de lésions dues à l’ingestion d’hydrocarbures.

Les EcoQo fulmar et guillemots sont considérés, au niveau européen (Conventions OSPAR), comme atteints lorsque moins de 10 % des fulmars trouvés morts présentent des particules de plastiques dans leur estomac et lorsque moins de 10 % des guillemots échoués présentent des traces d’hydrocarbures.

Actions de terrain 

Il s’agit de parcourir 6 secteurs :

1 : Gravelines ; Oye plage : 5,545 km

2 : Marck ; Calais : 8,720 km

3 : Sangatte ; Wissant : 5,965 km

4 : Wimereux ; Boulogne-sur-mer : 4,550 km

5 : Hardelot ; Camiers : 5 km

6 : Stella-plage ; Berck-sur-mer : 5,545 km

secteurs-ecoq-vf

Cliquer sur la carte pour l’agrandir

Un coordinateur du GON sera présent pour accompagner les bénévoles, distribuer le matériel (gants, sacs, fiche de terrain) et expliquer le déroulement de la prospection.

Sur chacun des secteurs, les cadavres de Fulmar boréal et de Guillemot de Troïl seront collectés individuellement dans des sacs isothermes et remis, en fin de prospection, au coordinateur.

Toutefois, il est important de prendre connaissance des règles de sécurité et des critères d’identification des deux espèces au préalable :

•  Télécharger les consignes à respecter

•  Télécharger les fiches d’identification des cadavres

•  Pour vous inscrire, cliquer ici