• MESSAGE D’ALERTE

Claude MIAUD(1) lance ce message d’alerte que nous relayons :

Depuis plusieurs années, les populations d’amphibiens traversent à l’échelle mondiale une crise sans précédent.
En moins de 30 ans, plus 120 espèces semblent s’être éteintes et 435 ont fortement régressé.
Aujourd’hui, près d’un tiers des 6 000 espèces d’amphibiens recensées dans le monde sont menacées d’extinction. A titre de comparaison, un oiseau sur huit et un mammifère sur quatre possèdent un niveau vulnérabilité comparable. L’un des responsables de ce déclin est une maladie infectieuse émergente, la Chytridiomycose, provoquée par le fongus pathogène Batrachochytrium dendrobatidis.
La Grenouille taureau introduite en France (dans le Loir-et-Cher, en Dordogne et en Gironde) est porteuse de B. dendrobatidis. Les premiers cas de mortalité associés à cette maladie sont actuellement observés dans les Pyrénées chez la Salamandre tachetée et l’Alyte accoucheur.
A ce jour, les connaissances concernant les maladies des amphibiens en France (Chytridiomycose, Ranavirus…) sont très limitées. Dans de nombreuses régions, des amphibiens disparaissent sans que les causes de leur mort soient clairement établies et il est possible que des mortalités massives d’amphibiens surviennent tout en passant inaperçues.
Votre collaboration est donc fondamentale pour mieux connaître la situation de ces maladies en France et ainsi préserver la batrachofaune locale.
Si vous observez (ou avez observé au cours des années précédentes) des mortalités d’amphibiens, sans causes apparentes, merci de nous le signaler le plus rapidement possible.

Claude MIAUD
(1)Directeur du Laboratoire d’Ecologie Alpine de l’Université de Savoie
Fabrice CHATEAU – Directeur du Parc naturel régional Périgord-Limousin

  • PREVENTION DES RISQUES DE DISSÉMINATION D’AGENTS INFECTIEUX

Tony DEJEAN(1), Claude MIAUD(2) & Martin OUELLET ont rédigé un protocole d’hygiène pour réduire les risques de dissémination d’agents infectieux et parasitaires chez les amphibiens lors d’intervention sur le terrain.

Document à télécharger cliquer ici

  • TRANSMISSION DES DONNÉES

Le groupe amphibiens-reptiles du GON souhaite servir de relais pour cette enquête. Les données récoltées serviront à renforcer les actions qu’il mène pour la protection de ces espèces dans la région Nord – Pas-de-Calais.

Vous pouvez nous faire parvenir les informations suivantes soit sur papier libre soit en remplissant le fichier suivant :

1. Date d’observation
2. Localisation (Lieu dit / Ville / Département)
3. Coordonnées GPS – Latitude : N (°) (‘) (‘’) ; Longitude : E (°) (‘) (‘’)
4. Nombre d’individus observés morts
5. Stade de développement (Têtard / Juvénile / Adulte)
6. Espèce(s)
7. Commentaires éventuels
8. Nom de l’observateur
9. Structure
10. Téléphone (facultatif)
11. Si possible, merci de nous transmettre des photos des individus trouvés morts

Données à transmettre à l’adresse suivante :  José GODIN josegodin@libertysurf.fr

Merci d’avance à tous.